France. Heurts et interpellations à Paris pendant la Marche pour le climat.. Vidéos

مشاهدة
أخر تحديث : samedi 21 septembre 2019 - 4:18
France. Heurts et interpellations à Paris pendant la Marche pour le climat.. Vidéos

Vitrines cassées, banque dégradée, barricades de fortune incendiées: des exactions ont été commises par des « individus violents » de la mouvance black bloc au début de la Marche pour le climat à Paris, a indiqué la préfecture de police

Selon les autorités, un cortège de militants radicaux « black bloc » s’est très vite constitué au sein de la Marche qui a débuté samedi vers 14h30 sur le boulevard Saint-Michel, au niveau du jardin du Luxembourg

Exactions en cours par des individus violents. Les #FDO (forces de l’ordre) interviennent et répliquent avec des moyens lacrymogènes

Les policiers sont intervenus à partir de 15h00 pour disperser ces militants radicaux, au nombre d’environ 150 personnes, selon une source proche du dossier. Au total la préfecture de police a estimé à un millier les manifestants radicaux de la mouvance de l’ultra-gauche et des « gilets jaunes », présents dans la manifestation

En début d’après-midi, 123 personnes avaient été interpellées et 174 verbalisées dans les zones où il était interdit de manifester, selon la préfecture de police

Nombreux dégâts

Selon une journaliste de l’AFP, les forces de l’ordre ont fait usage sur le boulevard Saint-Michel de nombreux gaz lacrymogènes et ont également tiré avec des lanceurs de balle de défense (LBD), arme controversée responsable de nombreuses blessures lors de précédentes manifestations des gilets jaunes

Peu avant le croisement des boulevards Saint-Michel et Port-Royal, de petits groupes s’en sont pris à une banque, des abribus, ont tenté de démonter un chantier pour confectionner des barricades, a constaté une journaliste de l’AFP

Des poubelles et des scooters ont été incendiés sur le boulevard, entraînant une riposte musclée des forces de l’ordre, qui ont fait reculer les manifestants, scindant en deux la marche. Un peu plus loin, la devanture du centre culturel égyptien a été saccagée

Appel à quitter la manif

Peu avant 16h00, Greenpeace et Youth For Climate ont appelé à quitter la manifestation parisienne à cause des violences

Exactions en cours par des individus violents (…). Désolidarisez-vous des groupes à risques, a également tweeté la préfecture

Une partie du cortège poursuivait la marche sur le boulevard Port-Royal, où quelques jeunes vêtus de noir et masqués se trouvaient toujours parmi les manifestants, a constaté une journaliste de l’AFP

7500policiers mobilisés

A Paris, quelque 7500 membres des forces de l’ordre ont été déployés, assistés de canons à eau et de véhicules blindés de la gendarmerie. Des quartiers entiers du centre de la capitale étaient quadrillés de patrouilles, des policiers en uniforme et en civil contrôlant et fouillant massivement les personnes présentes

Dans le prestigieux quartier des Champs-Elysées, cible de saccages au cours de précédentes manifestations de « gilets jaunes », certains commerces s’étaient barricadés derrière des protections en bois

Les participants à la Marche pour le climat, au nombre de plusieurs milliers, répondaient à l’appel de nombreuses ONG, au lendemain d’une « grève mondiale pour le climat » historique, même si la mobilisation n’a pas été très forte en France

Free Opinions News + agences

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.