Carlos Ghosn annonce se trouver au Liban après avoir fui le Japon

مشاهدة
أخر تحديث : mardi 31 décembre 2019 - 12:33
Carlos Ghosn annonce se trouver au Liban après avoir fui le Japon

Coup de théâtre dans l’affaire Carlos Ghosn: l’ex-PDG de Renault-Nissan, qui attendait son procès en résidence surveillée au Japon, a confirmé mardi se trouver au Liban d’où il entend parler librement à la presse dans les jours à venir

Je suis à présent au Liban. Je ne suis plus l’otage d’un système judiciaire japonais partial où prévaut la présomption de culpabilité, a-t-il écrit, selon ce document transmis par ses porte-parole

Je n’ai pas fui la justice, je me suis libéré de l’injustice et de la persécution politique. Je peux enfin communiquer librement avec les médias, ce que je ferai dès la semaine prochaine, ajoute-t-il

Jugement en avril

Il s’agit d’un développement inattendu pour le magnat déchu de l’automobile, jusque-là assigné à résidence au Japon où il attendait d’être jugé à partir d’avril 2020 pour des malversations financières présumées

Carlos Ghosn est arrivé lundi à l’aéroport de Beyrouth, avait au préalable indiqué à l’Agence France-Presse (AFP) une source sécuritaire, confirmant des informations de médias libanais. Un autre responsable libanais a confirmé à l’AFP cette information, ajoutant que la manière dont il a quitté le Japon n’est pas claire

Selon le journal libanais al-Joumhouriya, qui a dévoilé l’information, le patron déchu de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi est arrivé à Beyrouth dans un avion en provenance de Turquie

Libéré sous caution

Après son arrestation, le 19 novembre 2018 à Tokyo, ses avocats et sa famille ont vivement dénoncé ses conditions de détention, le traitement qui lui a été infligé et la façon dont la justice japonaise mène la procédure à charge dans ce dossier

Il avait été libéré sous caution fin avril, mais sous de strictes conditions: il lui était notamment interdit de voir ou contacter sa femme Carole. Mi-novembre, il avait pu lui parler à distance, par vidéoconférence, pour la première fois depuis près de huit mois

Selon ses défenseurs et son équipe de communication, Carlos Ghosn demandait « la levée totale » des différentes interdictions qui pesaient sur lui, les jugeant excessives, cruelles et inhumaines, et afin que soient respectés ses droits fondamentaux ainsi que ceux de son épouse

Free Opinions News – afp

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة Free Opinions | فضاء الآراء الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.